Leçon 15

Lymphomes et leucémies

Points clés:

1. Leucémies: classification, caractéristiques cliniques et morphologiques générales. Méthodes cytogénétiques et cytochimiques de différenciation des variantes cellulaires des leucémies.

2. Maladie de Hodgkin (lymphogranulomatose): types pathohistologiques, caractéristiques morphologiques et méthodes de diagnostic, causes de décès.

3. Lymphomes non hodgkiniens. Tumeurs des cellules T et B: types, caractéristiques morphologiques, variantes immunophénotypiques, marqueurs génétiques cytogénétiques et moléculaires, causes de décès.

Lymphome diffus à grandes cellules B

Les cellules vues ici sont grandes, avec de gros noyaux ayant des nucléoles proéminents et des quantités modérées de cytoplasme. Les mitoses sont fréquentes. Les cellules marquent souvent avec CD10, CD19 et CD20 mais sont négatives pour TdT. Le gène BCL2 peut être activé.

Lymphome hodgkinien

La découverte microscopique classique avec HL est la cellule de Reed-Sternberg (RS). Les grandes cellules multinucléées (flèche) représentées dans ce ganglion lymphatique effacé ne constituent généralement que 1% à 5% de la masse cellulaire du néoplasme, le reste étant composé de cellules réactives et de tissu conjonctif.